DP3M : apparition de bandes de bruit en haute vitesse

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: DP3M : apparition de bandes de bruit en haute vitesse

Message par Mori le Jeu 9 Mar - 8:18

Quand tu compare ton Samsung à ton Merrill tu inclus tu inclut le piqué, la résolution, le rendu des matière et des différents plan ( rendu 3 D). J'avais fait le même genre d'exercice avec un Nikon et un Fuji. C'est assez intéressant en fait.

Mori
lion
lion

Messages : 462
Date d'inscription : 04/12/2016
Age : 44
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: DP3M : apparition de bandes de bruit en haute vitesse

Message par Hûk! le Jeu 9 Mar - 9:01

"Je n'ai jamais compris l'intérêt cette acharnement à vouloir faire ressembler d'y numérique à de l'argentique. Après il y a peu être une étape que j'ai loupé..."

Euh...celle de l'argentique? rires
avatar
Hûk!
lion
lion

Messages : 396
Date d'inscription : 20/08/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: DP3M : apparition de bandes de bruit en haute vitesse

Message par Mori le Jeu 9 Mar - 9:05

Hûk! a écrit:"Je n'ai jamais compris l'intérêt cette acharnement à vouloir faire ressembler d'y numérique à de l'argentique. Après il y a peu être une étape que j'ai loupé..."

Euh...celle de l'argentique? rires
Bas... Fait de l'argentique. 
Une imitation restera toujours une imitation. Je pense qu'il y a plus intéressant à faire que d'essayer d'imiter. Après c'est mon avis et personne n'est obligé de la partager.

Mori
lion
lion

Messages : 462
Date d'inscription : 04/12/2016
Age : 44
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: DP3M : apparition de bandes de bruit en haute vitesse

Message par chris999 le Jeu 9 Mar - 13:34

La photo est une imitation de notre perception de la lumière. Le numérique n'a pas été conçu pour ressembler à l'argentique mais pour produire des images.

Lorsque je vois une photo argentique et que je trouve plus beau une de ses composantes que le numérique n'a pas forcément j'essaie de savoir pourquoi.

Ce que tu estimes être une imitation je l'appelle un rendu. Il est question d'affichage de point de couleurs ayant 3 composantes. Que ces point soient issus d'un tirage argentique, à jet d'encre, d'un fichier numérique ou d'un négatif ou positif.
La question qui se pose alors est pourquoi le rendu est différent. Contrairement à l'argentique, tous les rendus sont possibles en numérique, la maîtrise de la couleur et de la luminosité est absolue dans le cadre de la conservation de l'information. Cet espace d'informations et constitué de l'espace de couleurs reproductible de la dynamique et du rapport des grains d'image les uns par rapport aux autres. Que le niveau corresponde à des bit ou à une luminosité d'une particule de matière.

En partant du traitement intrinsèque à la nature d'une pellicule j'arrive à reproduire un rendu proche, voire très proche. Seule la saturation excessive de certaines diapo m'échappe pour le moment. Le but est pour moi essentiellement de retrouver l'émotion ressentie avec ce rendu typique, ou devrais je dire ces rendus typiques, que j'associe au passé, à la nostalgie, au souvenirs etc, sans tomber dans l'excès et la caricature.

Mori a écrit:
Quand tu compare ton Samsung à ton Merrill tu inclus tu inclut le piqué, la résolution, le rendu des matière et des différents plan ( rendu 3 D). J'avais fait le même genre d'exercice avec un Nikon et un Fuji. C'est assez intéressant en fait.

Mori a écrit:Je n'ai jamais compris l'intérêt cette acharnement à vouloir faire ressembler d'y numérique à de l'argentique.
Tu te réponds un peu à toi même, c'est du même ordre que faire ressembler du Bayer à du Fovéon rires

Sinon oui, piqué rendu 3D textures couleurs. Ils sont, me semble t-il, liés à la résolution. Réduite, une photo issue de Bayer rend pareil qu'une image de Fovéon à ce niveau, le tout est de savoir dans quelle mesure il faut réduire (Cf le fameux anti peppering .... rires ).
Il y a aussi le "problème" de l'objectif des DPxM avec lequel je fais les comparaisons. Ils envoient du lourd. J'ai vu un grand scan d'un 6X9 argentique, le Merrill le surpasse en résolution c'est un truc de ouf. D'ailleurs il me semble que la résolution n'est pas proportionnelle à la taille du négatif et est donc limitée par les objectifs, ce que ne sont pas les DP.

Reste les couleurs et le rendu. L'emploi voire l'excès de microcontraste sur les photo de DPxM n'est un secret pour personne. Mais il n'y a pas que ce traitement. Le rendu du SD9 tirant sur le bleu et le jaune sont intéressants et comme par hasard un des points forts des Fovéon sont les ciels ( à priori moins sur les Quattro) et la végétation. Etc.

_________________
Je doute de mes certitudes

chris999
tigre
tigre

Messages : 915
Date d'inscription : 29/06/2015
Age : 43
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: DP3M : apparition de bandes de bruit en haute vitesse

Message par Mori le Jeu 9 Mar - 17:00

Oui le moyen format a souvent été limité par leurs objectifs. Utilise un objos moyen format sur un boîtier 24*36 tu risque d'être sacrément déçu. Mais les qualités du MF sont ailleurs. 
Après pourquoi je trouve dommage cette manie de vouloir essayer de faire du rendu argentique avec du numérique ? 
Je comprend ta démarche ça ce n'est pas un souci. Et je comprend l'émotion que tu peut ressentir devant un beau tirage issue d'un négatif et je la partage. 
A tu déjà vue un peintre utiliser de la gouache pour essayer de faire ressemble cela à de la peinture à l'huile ? 
A tu déjà vue un dessinateur utiliser un crayon en papier et s'efforcer à ce que cela ai l'air de Fusain ? 
A tu déjà vue un sculpteur utiliser du marbre et faire de son mieux pour que ça ai L'allure du bronze ? 
A ma connaissance non.
Parce que chacun des ces artisans/artiste connaît bien son matériel et son but va être de l'utiliser au maximum des ses possibilités et se servir d'un matériau pour imiter un autre au mieux ça les amuse au pire vont trouver ça stupide.
Pour la photo c'est pareil. Il ne s'agit pas d'opposer le numérique à l'argentique et de savoir qui est le meilleur car c'est un débat stérile en soit. Mais de savoir ce qui fait la particularité de chacun. En quoi le numérique est différent et comment je peut utiliser, manipuler et pousser jusqu'à ses derniers retranchements ses particularités qui lui sont propre. 
Je lit souvent que les gens se plaignent du manque de l'attitude de certains boîtiers ou marques par exemple. Ils prennent le problème à l'envers. Au lieu de considérer cela comme à souci utilisé cette particularité. Le numérique et trop sec ? Travaille avec. 
J'ai un vieux compact numérique avec un capteur de 1/1,7". Je te laisse imaginer la piètre qualité. La normalité voudrait que je jette ce vieux truc. Mais si justement je le garder c'est pour ses spécificités propre qui quelque par le rende unique. 
Donc oui je ne comprend pas cette façon de vouloir absolument que le numérique ressemble à de l'argentique. Je trouve plus intéressant, plus créatif aussi d'utiliser les spécificités de chacun et de les repousser dans leur retranchements que d'essayer de faire une pâle copie de l'un avec l'autre. 
Fait 12h de tirage couleurs par jours. A faire la mise au point sur ton papier toutes les 2 heures, jouer avec tes manettes de colométrie pour avoir des bonnes couleurs. Développer tout ça et te rendre compte à 21h que tu à merdé un truc et qu'à causse de ça tu est bon pour te coucher à 2h du matin. Et j'en passe. Sur un pc tu as les mains au propres, tu peut revenir autant de fois que tu veut en arrière et assis confortablement dans ton fauteuils. Tu met pas de la chimie et du papier en l'air. 
Pour ça et beaucoup d'autre chose le numérique ne sera jamais de l'argentique. 
Soyons créatif et apprenons plutôt à faire avec un nouveau support qui nous donne un autre rendu et fusion cohabiter les 2 avec intelligence et discernement. 
Et je répète encore que cela n'est que mon avis partagé en toute amitié. 
Pour finir toutes les personnes que je connaît et qui comme toi on eu la même démarche on fini par basculer vers l'argentique. J'en  connais un qui justement après avoir compris la bêtise du truc c'est acheté un M6 avec un 35. Wink

Mori
lion
lion

Messages : 462
Date d'inscription : 04/12/2016
Age : 44
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: DP3M : apparition de bandes de bruit en haute vitesse

Message par Mori le Jeu 9 Mar - 17:01

Pour tes essais avec ton Samsung j'aimerai bien voir ton travail. Je trouve ça assez intéressant. En MP si tu veut

Mori
lion
lion

Messages : 462
Date d'inscription : 04/12/2016
Age : 44
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: DP3M : apparition de bandes de bruit en haute vitesse

Message par Mori le Jeu 9 Mar - 17:11

Dans un autre exemple d'imitation. 
Quand la photo est né elle n'as eu de cesse de vouloir être légale et donc d'imiter la peinture. 
Par réaction les peintres de l'époque pour bien montrer les différences de leurs support se son réinventés et la photo as stagné. Cette dernier n'as en fait pris son envol qu'à partir du moment où elle as su comprend sa spécificité propre.

Mori
lion
lion

Messages : 462
Date d'inscription : 04/12/2016
Age : 44
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: DP3M : apparition de bandes de bruit en haute vitesse

Message par chris999 le Jeu 9 Mar - 20:11

Mori a écrit:Dans un autre exemple d'imitation. 
Quand la photo est né elle n'as eu de cesse de vouloir être légale et donc d'imiter la peinture. 
Par réaction les peintres de l'époque pour bien montrer les différences de leurs support se son réinventés et la photo as stagné. Cette dernier n'as en fait pris son envol qu'à partir du moment où elle as su comprend sa spécificité propre.

La photo est une pratique, vouloir en faire une certaine chose est un choix. Ce n'est pas la photo qui veux ce sont les photographes. Pour toute pratique si on ne tient pas compte de ses propres spécificités elle ne s'épanouit pas. C'est comme utiliser la poudre comme une flèche ou une voiture comme une carriole, cela n'a pas de sens.

La photo argentique et la photo numérique c'est le même concept mais avec 2 technologies différentes. Rien à voir avec la photo et la peinture. L'infographie et très proche de la peinture par contre, voire en est une branche. Enfin à mon sens.

Je posterai l'exemple que j'ai réalisé. Je m'expose, si mes postulats et conclusions sont fausses prière de ne pas taper et de rester constructif. Mon but est de trouver et d'avancer, pas de polémiquer sur ma personne mes capacités techniques ou de me faire prendre le choux. Les concernés sauront se reconnaître...

_________________
Je doute de mes certitudes

chris999
tigre
tigre

Messages : 915
Date d'inscription : 29/06/2015
Age : 43
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: DP3M : apparition de bandes de bruit en haute vitesse

Message par crisclac le Jeu 9 Mar - 20:20

Ben si… on va te taper dessus… l'occasion est trop bonne !!!!

rires siffle
avatar
crisclac
tigre
tigre

Messages : 1060
Date d'inscription : 25/09/2015
Age : 57

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: DP3M : apparition de bandes de bruit en haute vitesse

Message par chris999 le Jeu 9 Mar - 22:37

boude

_________________
Je doute de mes certitudes

chris999
tigre
tigre

Messages : 915
Date d'inscription : 29/06/2015
Age : 43
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: DP3M : apparition de bandes de bruit en haute vitesse

Message par Kim Libre le Dim 12 Mar - 18:37


Je ne comprends pas pourquoi on dit que la focale équivalente à la vue humaine est de 50. Perso je vois plus large que le DP1M...

Oui, c'est la perspective qui est en cause. Pour t'en rendre compte, équipe toi d'un appareil avec viseur, et essaie avec différentes focales en gardant tes deux yeux ouverts, l'un dans le viseur, l'autre sur le réel. A 50mm, tu verras que ta vision est cohérente, les deux yeux voient à peu près pareil. Alors qu'en grand angle (genre le 19mm du DP1M) ta vue dans le réel sera bien plus serrée que celle dans le viseur.
La Foveon (pas celle des capteurs...) fait le point sur une partie "claire" de ce qui te fait face, assez limitée. Le reste, tu ne le vois qu'en vision périphérique, floutée. On pourrait peut-être dire que la vie humaine est proche d'un 50mm niveau perspective, en map correcte, avec un contour périphérique grand angulaire...

_________________
Vers l'infini & hamdoullah !
avatar
Kim Libre
tigre
tigre

Messages : 639
Date d'inscription : 27/07/2016
Age : 30
Localisation : Lille

Voir le profil de l'utilisateur http://www.kimimages.book.fr/      https://www.flickr.com/photos

Revenir en haut Aller en bas

Re: DP3M : apparition de bandes de bruit en haute vitesse

Message par MiZar le Dim 12 Mar - 18:57

super
avatar
MiZar
Fondateur
Fondateur

Messages : 10089
Date d'inscription : 18/06/2015
Age : 60
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur http://forumfoveonfrance@forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: DP3M : apparition de bandes de bruit en haute vitesse

Message par chris999 le Dim 12 Mar - 21:29

Ahh ook! Merci beaucoup pour l'explication!

_________________
Je doute de mes certitudes

chris999
tigre
tigre

Messages : 915
Date d'inscription : 29/06/2015
Age : 43
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: DP3M : apparition de bandes de bruit en haute vitesse

Message par pomme le Lun 13 Mar - 9:56

Kim Libre a écrit:
La Foveon (pas celle des capteurs...) fait le point sur une partie "claire" de ce qui te fait face, assez limitée. Le reste, tu ne le vois qu'en vision périphérique, floutée. On pourrait peut-être dire que la vie humaine est proche d'un 50mm niveau perspective, en map correcte, avec un contour périphérique grand angulaire...


Hello Kim,

En fait, la fovéa, zone la plus précise de la vision possède un angle encore plus faible (quelques degrés angulaires). En pratique la vision humaine avoisine les 180° avec une résolution des détails qui décroît quand tu t'éloignes de l'axe de vision. J'ai extrait l'image ci-dessous de l'article de wikipedia sur le sujet. On voit que la zone angulaire autour de 40° correspond à la zone qui permet l'identification des objets (couleurs et symboles). Et cette zone angulaire correspond précisément à celle d'une focale de 50 mm sur 24x36 (format FX) ou 35 mm sur 18x24 (format DX), zone d'ouverture angulaire de 45°.

En pratique, cet angle de champ varie un peu suivant les individus. D'où une correspondance différente de chacun pour telle ou telle focale (entre 35 et 60 mm sur 24x36).



avatar
pomme
chat
chat

Messages : 62
Date d'inscription : 28/09/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: DP3M : apparition de bandes de bruit en haute vitesse

Message par chris999 le Lun 13 Mar - 12:47

À vrai dire j'avais pensé à ça car je savais que la zone de netteté de l'oeil est très réduite et que l'on balaie  en permanence les zones que l'on regarde pour constituer en image dans le cerveau. En fait on assemble des panorama en permanence.

Mais je trouvais ça trop con de l'assimiler à la vision humaine en photo. Qui regarde avec un oeil? Hormis les borgnes? Donc la zone de netteté corresponds à du 80° avec une zone floue qui s'étend à 120° et même monoculaire à à peu près 200°.

Je trouve largement plus logique d'avoir une image de 120° avec une zone nette de 80° pour reproduire l'effet visuel. Ce qui, si je me repère à 50mm pour 40°, devrait donner une focale de 16° avec une zone nette correspondant à une focale de 25mm. Intéressant! Ainsi un très grand angle avec une très bonne netteté au centre correspond naturellement à l'oeil humain.

Je comprends mieux pourquoi le traitement dit vignetage qui consiste à flouter et assombrir les bords de l'image me plaît autant... 

_________________
Je doute de mes certitudes

chris999
tigre
tigre

Messages : 915
Date d'inscription : 29/06/2015
Age : 43
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: DP3M : apparition de bandes de bruit en haute vitesse

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum